Glossaire

Sawadee khap : Bonjour ! Attention à la petite différence entre le bonjour d’Antoine et le bonjour de Julie, qui elle dira sawadee khaa.

Wai : c’est le salut traditionnel thaïlandais, réalisé en joignant les mains devant soi. Il est utilisé pour accueillir, remercier, dire au revoir ou tout simplement pour témoigner de son respect. Derrière sa simplicité, il existe tout un code du wai. En principe, le salut est initié par un «inférieur» et s’adresse à un «supérieur.» Ensuite, la hauteur des mains, l’inclinaison de la tête, la durée de la position varient selon l’age, la richesse, le pouvoir de chacun. A l’exception du roi et des moines, on répond à un wai…par un wai !

Soi : petite rue. La ville comporte de grands axes, avenues, rues qui se traduisent par « thanon ». Ensuite, les ruelles (plus ou moins grandes) qui débouchent sur ces grands axes sont les soi et sont numérotés assez logiquement, les soi pairs d’un coté et les soi impairs de l’autre. On emploie parfois « trok » pour une allée, plus petite qu’un soi.

Bath : l’unité monétaire nationale. 1 bath compte 100 satangs mais on ne les utilise jamais. La conversion en euro est très simple, il suffit de multiplier par 2 et de retirer 2 zéros. Exemple : un tee shirt, c’est en général 100 baths, soit 2 euros !

picture.

Tuk Tuk : La mascotte des transports. C’est une sorte de scooter à trois roues recouvert d’une capote, décorée avec soin. A l’arrière, une petite banquette plus ou moins flashy accueille deux adultes en général. Mais bon…on peut se serrer ! Bestiole hybride plus ou moins rafistolée, ca roule à fond, c’est typique mais pas mal d’arnaques…


La Chao Phraya ou Ménam Chao Phraya : un des plus importants fleuves de Thaïlande et le seul à couler entièrement dans le pays, et à Bangkok, c’est pour ça qu’on le connait bien! C’est encore aujourd’hui un axe majeur de transport et de commerce. Le mot Menam signifie « rivière » en thaï : me « mère » et nam « eau ». Chao Phraya est un terme honorifique thaï, que l’on peut traduire approximativement par « seigneur des eaux ».

Khlong : Canal. Les khlongs constituent en Thailande un réseau très important. Ils sont liés aux principaux fleuves ou à leurs affluents. A Bangkok, le quadrillage des khlongs lui a valu le surnom de "Venise de l’est". Ils servaient pour le transport, le commerce et aussi d’égouts. Aujourd’hui, beaucoup ont été comblés mais la ville en conserve quelques beaux exemplaires comme le khlong Saen Saeb au centre ou les khlongs Noi, Mon, Bang Yai, qui se visitent, en bateau bien sûr.